Installer un serveur NAS avec OpenMediaVault [OMV]

Sommaire

 

Présentation

Pour quelle utilisation

Ma configuration

 

Installation

Procédure d'installation

Configuration de base

Le mot de passe admin

Fixe de l'IP

Les certificats SSL

Mise à jour du système

Créations des Groupes et Utilisateurs

 

Plugins principaux

ClamAV

FTP

Cups

SMB/CIFS

SSH

Wake On Lan

 

Les applications

 

Présentation

Aujourd'hui je vais vous présenter cette superbe distribution Linux qu'est OpenMediaVault (OMV), elle est basé sous Debian 7 Wheezy. Donc cette distribution est fondé sur une très bonne base et vous allez voir que les possibilités offertes sont énormes (Linux oblige). Depuis le début de ce tutoriel lors du passage en version stable 1.0.20 au 15 septembre et jusqu'à ce jour 3 mois plus tard, vous serez sur la version 1.4. La principale fonction de cette distribution est de vous proposer un environnement simple et ergonomique pour un serveur de type dit "NAS" Network Attached Storage ou en bon terme français Serveur de Stockage en Réseau.

Et faut dire aussi que peut d'information pertinente en français bien-sûr se trouve sur la toile, mise à part les sempiternelles tutoriel d'installation, c'est tout ce que vous trouverai ou, ici et là, une ou deux applications. Vous trouverez généralement tout en anglais et comme je ne suis pas fan de cette langue, le mieux est de l'avoir en bon français.

 

Pour quelle utilisation

Vous pouvez l'utiliser de plusieurs manière possible. A la base je recherchais un système qui fasse juste du FTP (File Transfert Protocol) et avec la possibilité de mettre en place un media center. Au départ, j'étais parti vers  une distribution bien connus FreeNAS, ou encore du côté de NAS4free son fork. D'autre mon intéressé comme Synology, je n'avais toujours pas le matériel donc libre de faire le choix qu'il me convenait. Hors cette OS est propriétaire, donc cela ne convenait pas pour moi, idem pour ça version hacker XPenolgy, qui d'ailleurs je n'ai pu faire fonctionner qu'une seul foi, allez savoir pourquoi je me pose toujours la question. Puis j'ai trouvé OMV et j'ai découvert qu'elle avait le cocktail parfait LINUX+DEBIAN+LIBRE, voici donc celle que j'ai choisi.

Vous verrez tout au long de l'article que cette distribution est devenu beaucoup plus que cela. Bon je me suis égaré à vous raconter ma vie...

Les différentes possibilité de OpenMediaVault (OMV) sont les suivantes :

- Un service FTP
- Un service SAMBA
- Antivirus ClamAV
- Media center
- MySQL
- RSYNC

etc...  enfin bon comme c'est une base debian je vous laisse imaginé toutes les possibilités qu'il y a.

 

Ma configuration

Pour utiliser OMV, vous êtes libre de prendre n'importe quelle configuration qui vous plaira. Soit une VM (si vous n'avez pas de matériel secondaire) en passant par la vieille tour au fin fond du garage qui était destiné à passer à la benne.

Vous verrez qu'au niveau tarifaire vous pourrez posséder un NAS  moins cher, évolutif et beaucoup plus puissant que les solutions propriétaires (clé en main).

Donc voici le détaille de la configuration que j'ai monté moi même.

Boitier : Cooler Master Elite 110 ~ 36 €
Carte mère : ASRock AM1B-ITX ~ 30 €
Processeur : AMD Athlon 5350 ~ 50€
Mémoire Vive : 4Go RAM DDR3 ~ 40 €
Disque dur : 1 x  HDD Western Digital RED 3To ~ 115 €
Alimentation : Corsair VS350 350W ~ 35 €

Pour un prix total d'environ : === > 306

A cela s'ajoute 1 HDD WD Green 1To et 1 HDD WD Caviar 80Go, composant que je n'utilisais pas. Vous pouvez trouver tout un tas d'autre matériel comme un serveur HP Proliant N54L.

Revenir au sommaire

 

Installation

Mon installation que j'ai fais sur mon propre NAS est la suivante :

HDD 80Go : Le système sera installé sur celui-ci mais il y a aussi un petit défaut. C'est que si vous ne faites pas un bon partitionnement, il prendra la totalité du disque dur, et c'est pour cela que je n'ai pris qu'un petit HDD pour le système.
HDD 1To : Pour celui-ci, c'est la sauvegarde de sécurité qui l'aura comme rôle.
HDD NAS 3To : Et pour finir, celui-la aura la lourde tâches d'accueillir toutes mes données.

Vous êtes bien sur libre de faire comme bon vous semble.

 

Procédure d'installation

Pour commencer il vous faut récupérer votre ISO de la distribution OMV en suivant ces liens pour la version 64 bits et pour la version 32 bits. Ceci fait, il faut procéder à la création de la clé usb bootable, vous pouvez suivre ces manipulations qui reste le même procéder.

Voici maintenant l'installation de la distribution en images sous fond de musique.

OMV install 1

Choisi => Install ou laissé tourner pour qu'il soit choisi automatique.

OMV install 2

Ici sera choisi la langue de votre système, donc pour nous se sera le Français

OMV install 3

OMV install 4

OMV install 5

OMV install 6

OMV install 7

OMV install 8

Voila, l'installation de votre distribution est terminé.

OMV install 9

Avant de pouvoir retirer votre écran et clavier, et après avoir redémarrer le système. Noter l'adresse IP qui se trouve à la ligne eth0 pour nous. Attention, cela peut varier en fonction de votre matériel.

Il ne vous reste plus qu'à accéder a votre interface de gestion par le navigateur en entrant dans la barre d'adresse //<adresse_ip_du_NAS>.

OMV install 10

Nom d'utilisateur : admin ; Mot de passe : openmediavault

OMV

 

 

Il ne reste plus qu'à configurer le tout et ensuite commencer à jouer avec.

 

Configuration de base

Toutes les configuration se feront par l'intermédiaire de votre navigateur internet donc vous pouvez ranger votre écran après avoir notez une première fois l'adresse IP.

1) Changer le mot de passe admin.

Il est primordial avant de faire toute autre configuration de changer le mot de passe du compte administrateur.

1. Rendez-vous dans le section Paramètres généraux.

2. Et ensuite Sécurité Administrateur et entrer votre nouveau mot de passe.

OMV config mdp

 

2) Configuration  pour fixer l'IP.

Nous allons fixer l'IP pour éviter les petites surprise dû au DHCP de votre box qui pourrait lui attribuer une nouvelle IP inopinément.

1. Rendez-vous dans la section Réseau

OMV Fixe IP 1

2. Cliquez sur l'onglet Interfaces

3. Et sélectionner votre port Ethernet et modifiez-le.

OMV Fixe IP 2

4. Sélectionner la Méthode Statique et remplissez les section adresse (votre IP), le masque de sous-réseaux (/24 ou 255.255.255.0), et la passerelle (192.168.1.1).
Tout ceci est bien sûr à paramétrer en fonction de votre propre réseau.

5. Et vous pouvez en profiter pour activer la fonction WakeOnLan (WOL).

 

OMV Fixe IP 3

 

3) Mise en place du certificat SSL et pour forcer les connections sécurisé en HTTPS

Pour plus de sécurité, il faut mettre en place la connexion en HTTPS, la forcer et avec un certificat délivré par vous-même.

• Rendez-vous dans la section Certificats.

OMV Certificat 1

 1. Cliquer sur  + Ajouter

OMV Certificat 2

•  Compléter les différents champs en fonction de votre bon vouloir.

OMV Certificat 3

2. Rendez-vous dans la section Paramètres généraux et cocher la case Activer SSL/TLS, Choisissez votre certificat précédemment créer et cocher la case Forcer SSL/TLS.

OMV Certificat 4Après cette petite configuration toutes les connexions se feront/devrons se faire de manière sécuriser. Et le certificat sera le votre et stocker sur VOTRE machine.

4) Mise à jour du système.

On effectue les mises à jour, qui se ferons également sur les composants de la distribution Debian et les différents plugins qui auront été installés par l'intermédiaire d'OpenMediaVault.

• Rendez-vous dans la section Gestionnaire de mise à jour.

 OMV Update 1

1. Lancer la vérification de la disponibilité des mise à jour si votre liste est vide.

2. Cocher la première pour une sélection complète des des mise à jour a effectuer.

3. Et pour finir il ne vous reste plus qu'à cliquer sur Upgrade pour lancer cette mise à jour.

OMV Update 2

OMV Update 4

• Cette partie permet comme vous pouvez le voir, de passer les updates en mode BETA. L'activer à votre convenances.

OMV Update 3

 

5) Création des Groupes et Utilisateurs

Cette partie est plus en fonction des personnes qui vont utiliser les différents logiciels, applications et plugins, qui permet donc une personnalisation des autorisations très minutieuse.

• Rendez-vous dans la section Utilisateur.